Skip to content

La tarification dynamique : les détaillants physiques vs. les détaillants en ligne

Comment les étiquettes électroniques aident-ils les magasins physiques à rivaliser avec les détaillants en ligne ?

Selon cet article de Pricer, pour concurrencer avec les détaillants en ligne, les points de vente physiques adoptent des prix dynamiques. D’après les experts face aux changements de prix, les consommateurs sont beaucoup plus réceptifs qu’on ne peut l’imaginer.

Dans le magasin Intersport à Athènes, en Grèce, ils ont pris la décision de remplacer les étiquettes de prix traditionnelles papier par les étiquettes électroniques pour afficher les prix instantanément et les modifier facilement, en quelques secondes. Un client qui souhaite acheter une paire de baskets dans l’immense rayon des chaussures sera étonné de voir des prix qui changent sous ses yeux en temps réel.

Pour les géants du commerce de détail comme Intersport, les étiquettes électroniques présentent de nombreux avantages car elles permettent à l’entreprise d’être plus productive et dynamique en répondant en temps réel aux promotions des concurrents.

1 mois de travail par an économisé  

Selon Aggelos Stefanou, le superviseur informatique d’Intersport en Grèce, Chypre et dans les Balkans, le passage aux étiquettes électroniques dans le département de la chaussure a permis de gagner environ un mois de temps de travail par an qui peut être consacrée pour le service client. Les QR codes sur les étiquettes électroniques permettent également aux consommateurs de scanner les articles en magasin et d’être dirigés vers une page d’examen détaillée sur le site web d’Intersport, et ils peuvent acheter directement en ligne si une quelconque taille est en rupture de stock.

Étant réputés pour leur élasticité des prix, la tarification dynamique est une stratégie de base pour les détaillants en ligne. Cependant, la signalisation conventionnelle (comme les étiquettes papier) dans les magasins physiques empêche une telle agilité. Mais, depuis l’introduction des étiquettes électroniques, ce n’est plus le cas.

Nils Hulth, directeur des produits chez Pricer, a déclaré qu’Intersport était une valeur aberrante dans l’adoption des étiquettes électroniques – les secteurs les plus enthousiastes aujourd’hui, a-t-il déclaré, sont la rénovation domiciliaire, l’épicerie et l’électronique grand public. « Certains détaillants en ligne changent les prix 100 fois par jour car ils doivent tous correspondre à Amazon », a-t-il déclaré. « Mais les ESLs permettent à n’importe qui de changer les prix aussi souvent aussi. »

 

Source :
 www.pricer.com
www.businessinsider.com  

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin